L’été de l’infini

L’été de l’infini, recueil de nouvelles de Christopher Priest, éditions du Bélial’, Traduction Pierre-Paul DURASTANTI, Michelle CHARRIER.

l'été de l'infini

Présentation de l’éditeur :

« À environ un tiers du marais se trouvaient les restes de l’avion allemand accidenté, peint de multiples nuances de brun et de vert, pétrifié dans le temps. Il s’était immobilisé lors du rebond, après un premier impact destructeur, à l’instant où il s’élevait dans la boue gelée parmi des panaches d’écume glacée. »

Héritier littéraire, à l’image de son compatriote J. G. Ballard, de la new wave britannique qui révolutionna les littératures de genre au tournant des années 70, on doit à Christopher Priest de nombreux incontournables — Le Monde inverti, La Fontaine pétrifiante, Le Glamour, ou encore L’Adjacent. Son roman Le Prestige, publié en 1995, lauréat du World Fantasy Award, a été porté à l’écran en 2006 par Christopher Nolan.

L’Été de l’infini réunit les meilleures nouvelles de Christopher Priest publiées sur cinquante années de carrière, soit douze textes, dont quatre inédits. Un long entretien, le témoignage de l’aventure que fut l’adaptation du Prestige au cinéma, ainsi qu’une bibliographie exhaustive, complètent un ensemble indispensable à l’appréhension d’un auteur dont Xavier Mauméjean affirme, dans son introduction au présent ouvrage : « [qu’il] est un écrivain de sciencefiction et se revendique comme tel. Pourtant, avec d’autres auteurs d’égale envergure, tel Philip K. Dick, Thomas M. Disch, J. G. Ballard ou Frederik Pohl, il pousse le genre à son extrême limite, l’oblige à se dépasser en explorant la réalité, à affronter ce qui se tient hors de portée du vrai. La vérité n’est qu’une possibilité du réel, en aucun cas sa mesure… »

Les Chambres des Merveilles

Les Chambres des Merveilles

Du 20 novembre 2015 au 3 avril 2016, se tiendra, au Château de Maisons, l’exposition du Centre des Monuments Nationaux “Les Chambres des merveilles” dont voici le visuel réalisé par mes soins.

Planisphères, globes célestes, bijoux, coquillages, pierres précieuses, minéraux et statues, mais aussi dragons, sirènes ou licornes… Ces curiosités et créations fantastiques, se côtoient à la Renaissance dans les chambres des merveilles (du nom allemand Wunderkammern désignant les collections des princes).
Elles deviendront au XVIIe les “cabinets de curiosités” avant que leurs collections soient progressivement dispersées dans les musées et muséums du monde entier.

Toutes les informations sont disponibles sur le site consacré à l’événement.

 

Si les châteaux…

Si les châteaux m'étaient contés...

Après avoir été présentée dans les châteaux de Pierrefonds, de Fougères-sur-Bièvre, d’Azay-le-Rideau, de Maisons, de Châteaudun, de Puyguilhem, ou encore de Carcassonne, l’exposition itinérante “Si les châteaux m’étaient contés” des Monuments Nationaux qui a cumulé près de 115 000 visiteurs, se pose, aujourd’hui, au château de Tarascon et ce, jusqu’au 31 octobre 2015.
Toutes les informations sont à retrouver sur le site dédié à l’événement : http://chateau.tarascon.fr/expo-sileschateaux.html

Le Fossoyeur

Le Fossoyeur - Adam Sternbergh - Denoël Lunes d'encre

Le Fossoyeur, premier roman d’Adam Sternbergh paru aux éditions Denoël Lunes d’Encre, est désormais disponible en librairie.

Présentation de l’éditeur :
Trad. de l’anglais (États-Unis) par Florence Dolisi

Le Chemin des Dieux

Le Chemin des Dieux - J-P. Depotte - Gallimard Folio SF

Le Chemin des Dieux – J-P. Depotte – Gallimard Folio SF

Parue en mai, la version poche du Chemin des Dieux de Jean-Philippe Depotte (grand format initialement paru chez Denoël – Lunes d’encre dont j’avais également réalisé la couverture visible ci-dessous.

Parce qu’il a appris la disparition d’Uzumé, la femme qu’il voulait épouser douze ans plus tôt, Achille abandonne sa vie française pour se rendre à Tôkyô. Une fois arrivé, il va de surprise en surprise. Une catastrophe énergétique inexpliquée précipite le pays vers l’obscurité. Le meilleur ami d’Achille s’est suicidé. Et Uzumé n’a jamais été kidnappée. A sa place, c’est une vieille femme dont on pleure la disparition : la doyenne de l’humanité… Qu’arrive‐t‐il au Japon ? Pourquoi son ami est-il mort ? Et qui est vraiment Uzumé ?
En voulant répondre à ces questions, Achille va passer de l’autre côté du miroir et pénétrer un monde où se mêlent l’éternel et l’éphémère, la tradition et la modernité, un monde que les dieux intemporels n’ont jamais abandonné. Un Tôkyô inconnu, aussi beau que dangereux.

Passionné par le Japon et sa culture, directeur de production d’un studio de jeux vidéo, Jean‐Philippe Depotte a laissé la France en 2005 pour habiter Tôkyô avec sa famille pendant quatre années. Là, il a appris le japonais, parcouru le pays et rencontré les gens. C’est là-bas, aussi, qu’il est devenu romancier.

Le Chemin des Dieux - J-P Depotte - Denoël Lunes d'Encre

Le Chemin des Dieux – J-P Depotte – Denoël Lunes d’Encre