L’été de l’infini

L’été de l’infini, recueil de nouvelles de Christopher Priest, éditions du Bélial’, Traduction Pierre-Paul DURASTANTI, Michelle CHARRIER.

l'été de l'infini

Présentation de l’éditeur :

« À environ un tiers du marais se trouvaient les restes de l’avion allemand accidenté, peint de multiples nuances de brun et de vert, pétrifié dans le temps. Il s’était immobilisé lors du rebond, après un premier impact destructeur, à l’instant où il s’élevait dans la boue gelée parmi des panaches d’écume glacée. »

Héritier littéraire, à l’image de son compatriote J. G. Ballard, de la new wave britannique qui révolutionna les littératures de genre au tournant des années 70, on doit à Christopher Priest de nombreux incontournables — Le Monde inverti, La Fontaine pétrifiante, Le Glamour, ou encore L’Adjacent. Son roman Le Prestige, publié en 1995, lauréat du World Fantasy Award, a été porté à l’écran en 2006 par Christopher Nolan.

L’Été de l’infini réunit les meilleures nouvelles de Christopher Priest publiées sur cinquante années de carrière, soit douze textes, dont quatre inédits. Un long entretien, le témoignage de l’aventure que fut l’adaptation du Prestige au cinéma, ainsi qu’une bibliographie exhaustive, complètent un ensemble indispensable à l’appréhension d’un auteur dont Xavier Mauméjean affirme, dans son introduction au présent ouvrage : « [qu’il] est un écrivain de sciencefiction et se revendique comme tel. Pourtant, avec d’autres auteurs d’égale envergure, tel Philip K. Dick, Thomas M. Disch, J. G. Ballard ou Frederik Pohl, il pousse le genre à son extrême limite, l’oblige à se dépasser en explorant la réalité, à affronter ce qui se tient hors de portée du vrai. La vérité n’est qu’une possibilité du réel, en aucun cas sa mesure… »

L’Adjacent

L'Adjacent - Christopher Priest - Denoël Lunes d'encre

L’Adjacent, le nouveau roman de Christopher Priest (traduit de l’anglais par Jacques Collin), paraîtra aux éditions Denoël dans la collection Lunes d’Encre le 10 avril 2015.

Présentation de l’éditeur :
En Anatolie, l’infirmière Melanie Tarent a été victime d’un attentat singulier : totalement annihilée, elle n’a laissé au sol, comme seul vestige de son existence, qu’un impossible cratère noir et triangulaire.

Notre île sombre

 

Notre île sombre - Christopher Priest - Denoël Lunes d'Encre -
 Notre île sombre (Fugue For A Darkening Island) de Christopher Priest, à paraître le 13 mai aux éditions Denoël – Lunes d’Encre.

“Je suis sale. J’ai les cheveux desséchés, pleins de sel, des démangeaisons au cuir chevelu. J’ai les yeux bleus. Je suis grand. Je porte les vêtements que je portais il y a six mois et je pue. J’ai perdu mes lunettes et appris à vivre sans. Je ne fume pas, sauf si j’ai des cigarettes sous la main. Je me saoule une fois par mois, quelque chose comme ça. La dernière fois que j’ai vu ma femme, je l’ai envoyée au diable mais j’ai fini par le regretter. J’adore ma fille, Sally. Je m’appelle Alan Whitman. Et je survis dans une Angleterre en ruine, envahie par des populations africaines obligées de fuir leur continent devenu inhabitable”.

Notre île sombre est la version révisée du Rat blanc, une oeuvre “de jeunesse” datant de 1971. Se situant dans la droite ligne des romans catastrophe de J-G Ballard et John Wyndham, Christopher Priest y dresse le portrait ironique d’une ancienne puissance coloniale colonisée à son tour. Plus de quarante après sa première édition, Notre île sombre n’a rien perdu de son pouvoir de fascination. Sa critique de l’arrogance des pays du Nord vis-à-vis de ceux du Sud est plus que jamais d’actualité.

Les Insulaires

[FR] A paraître également en septembre 2013, Les Insulaires de Christopher Priest chez Denoël dans la collection Lunes d’Encre.

[ENG] French edition of Christopher Priest‘s The Islanders will also hit the shelves next September. Here is its cover artwork.

Les Insulaires - Christopher Priest - Denoël Lunes d'Encre.

Présentation de l’éditeur :

L’Archipel du Rêve…
Des centaines d’îles éparpillées entre le Continent Septentrional et Sudmaieure. Des milliers. Des centaines de milliers. A cause du phénomène des gradients temporels, personne ne sait, aucune carte ne peut être tracée.
Sur les Aubracs sévit un insecte mortel, redouté.
Sur Collago, le secret de l’immortalité a été découvert, mais le traitement n’est pas à la portée de toutes les bourses.
Sur Tremm, interdite aux civils, des explosions retentissent chaque nuit…
Même dans la zone de neutralité que représente l’Archipel, certains conflits demeurent…

Avec Les Insulaires, Christopher Priest nous invite à explorer certaines îles de l’Archipel du Rêve, nous faisant découvrir leurs mystères, leurs principales attractions touristiques et leurs artistes. Cependant, il se pourrait bien qu’un meurtre énigmatique, voire plusieurs, se cachent dans les pages de cet atypique guide touristique.

Christopher Priest est le plus littéraire des auteurs de SF anglais. Son roman Le Prestige a été adapté au cinéma par Christopher Nolan. Les Insulaires est son douzième roman.
Roman traduit de l’anglais par Michelle Charrier.