L’été de l’infini

L’été de l’infini, recueil de nouvelles de Christopher Priest, éditions du Bélial’, Traduction Pierre-Paul DURASTANTI, Michelle CHARRIER.

l'été de l'infini

Présentation de l’éditeur :

« À environ un tiers du marais se trouvaient les restes de l’avion allemand accidenté, peint de multiples nuances de brun et de vert, pétrifié dans le temps. Il s’était immobilisé lors du rebond, après un premier impact destructeur, à l’instant où il s’élevait dans la boue gelée parmi des panaches d’écume glacée. »

Héritier littéraire, à l’image de son compatriote J. G. Ballard, de la new wave britannique qui révolutionna les littératures de genre au tournant des années 70, on doit à Christopher Priest de nombreux incontournables — Le Monde inverti, La Fontaine pétrifiante, Le Glamour, ou encore L’Adjacent. Son roman Le Prestige, publié en 1995, lauréat du World Fantasy Award, a été porté à l’écran en 2006 par Christopher Nolan.

L’Été de l’infini réunit les meilleures nouvelles de Christopher Priest publiées sur cinquante années de carrière, soit douze textes, dont quatre inédits. Un long entretien, le témoignage de l’aventure que fut l’adaptation du Prestige au cinéma, ainsi qu’une bibliographie exhaustive, complètent un ensemble indispensable à l’appréhension d’un auteur dont Xavier Mauméjean affirme, dans son introduction au présent ouvrage : « [qu’il] est un écrivain de sciencefiction et se revendique comme tel. Pourtant, avec d’autres auteurs d’égale envergure, tel Philip K. Dick, Thomas M. Disch, J. G. Ballard ou Frederik Pohl, il pousse le genre à son extrême limite, l’oblige à se dépasser en explorant la réalité, à affronter ce qui se tient hors de portée du vrai. La vérité n’est qu’une possibilité du réel, en aucun cas sa mesure… »

Advertisements

Le Fossoyeur

Le Fossoyeur - Adam Sternbergh - Denoël Lunes d'encre

Le Fossoyeur, premier roman d’Adam Sternbergh paru aux éditions Denoël Lunes d’Encre, est désormais disponible en librairie.

Présentation de l’éditeur :
Trad. de l’anglais (États-Unis) par Florence Dolisi

Le Chemin des Dieux

Le Chemin des Dieux - J-P. Depotte - Gallimard Folio SF

Le Chemin des Dieux – J-P. Depotte – Gallimard Folio SF

Parue en mai, la version poche du Chemin des Dieux de Jean-Philippe Depotte (grand format initialement paru chez Denoël – Lunes d’encre dont j’avais également réalisé la couverture visible ci-dessous.

Parce qu’il a appris la disparition d’Uzumé, la femme qu’il voulait épouser douze ans plus tôt, Achille abandonne sa vie française pour se rendre à Tôkyô. Une fois arrivé, il va de surprise en surprise. Une catastrophe énergétique inexpliquée précipite le pays vers l’obscurité. Le meilleur ami d’Achille s’est suicidé. Et Uzumé n’a jamais été kidnappée. A sa place, c’est une vieille femme dont on pleure la disparition : la doyenne de l’humanité… Qu’arrive‐t‐il au Japon ? Pourquoi son ami est-il mort ? Et qui est vraiment Uzumé ?
En voulant répondre à ces questions, Achille va passer de l’autre côté du miroir et pénétrer un monde où se mêlent l’éternel et l’éphémère, la tradition et la modernité, un monde que les dieux intemporels n’ont jamais abandonné. Un Tôkyô inconnu, aussi beau que dangereux.

Passionné par le Japon et sa culture, directeur de production d’un studio de jeux vidéo, Jean‐Philippe Depotte a laissé la France en 2005 pour habiter Tôkyô avec sa famille pendant quatre années. Là, il a appris le japonais, parcouru le pays et rencontré les gens. C’est là-bas, aussi, qu’il est devenu romancier.

Le Chemin des Dieux - J-P Depotte - Denoël Lunes d'Encre

Le Chemin des Dieux – J-P Depotte – Denoël Lunes d’Encre

L’Adjacent

L'Adjacent - Christopher Priest - Denoël Lunes d'encre

L’Adjacent, le nouveau roman de Christopher Priest (traduit de l’anglais par Jacques Collin), paraîtra aux éditions Denoël dans la collection Lunes d’Encre le 10 avril 2015.

Présentation de l’éditeur :
En Anatolie, l’infirmière Melanie Tarent a été victime d’un attentat singulier : totalement annihilée, elle n’a laissé au sol, comme seul vestige de son existence, qu’un impossible cratère noir et triangulaire.

La Ménagerie de Papier

La Ménagerie de Papier - Ken Liu - L Bélial'

Tout juste paru aux éditions du Bélial, le recueil de nouvelles de Ken Liu La Ménagerie de Papier.

« Elle plaque la feuille sur la table, face vierge exposée, et la plie. Intrigué, j’arrête de pleurer pour l’observer. Ma mère retourne le papier et le plie de nouveau, avant de le border, de le plisser, de le rouler et de le tordre jusqu’à ce qu’il disparaisse entre ses mains en coupe. Puis elle porte ce petit paquet à sa bouche et y souffle comme dans un ballon.

“Kan, dit-elle. Laohu.” Elle pose les mains sur la table, puis elle les écarte.

Un tigre se dresse là, gros comme deux poings réunis. Son pelage arbore le motif du papier, sucres d’orge rouges et sapins de Noël sur fond blanc.

J’effleure ce qu’a créé Maman. Sa queue bat et il se jette, joueur, sur mon doigt… »

Ken Liu est né en 1976 à Lanzhou, en Chine, avant d’émigrer aux états-Unis à l’âge de onze ans.  Titulaire d’un doctorat en droit (université de Harvard), programmeur, traducteur du chinois, il dynamite les littératures de genre américaines, science-fiction aussi bien que fantasy, depuis une dizaine d’années, collectionnant distinctions et prix littéraires, dont le Hugo, le Nebula et le World Fantasy pour la seule « Ménagerie de papier », ce qui demeure unique à ce jour. Le présent recueil, élaboré au sein d’un corpus considérable, et sans équivalant en langue anglaise, consacre l’éclosion du plus brillant des talents, protéiforme et singulier — l’avènement d’un phénomène.

Sommaire

  • Avant-propos, par Ken Liu
  • Renaissance
  • Avant et après
  • Les Algorithmes de l’amour
  • Nova Verba, Mundus Novus
  • Faits pour être ensemble
  • Emily vous répond
  • Trajectoire
  • Le Golem au GMS
  • La Peste
  • L’Erreur d’un seul bit
  • La Ménagerie de papier
  • Le Livre chez diverses espèces
  • Le Journal intime
  • L’Oracle
  • La Plaideuse
  • Le Peuple de Pélé
  • Mono no aware
  • La Forme de la pensée
  • Les Vagues
  • Bibliographie de Ken Liu, par Alain Sprauel

Le Voyage de Simon Morley

Le Voyage de Simon Morley - Jack Finney - Denoël Lunes d'encre

Tout juste paru, Le Voyage de Simon Morley (Time and Again)de Jack Finney, dans la collection Lunes d’encre des éditions Denoël.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Hélène Collon

Nouvelle édition
Pour remonter dans le passé lointain, il n’est pas nécessaire d’utiliser une machine à voyager dans le temps. Il suffit de s’imprégner de l’époque dans laquelle on désire se rendre, de se dépouiller de toutes les pensées, comportements qui vous ancrent dans le présent, bref, de se conditionner mentalement et physiquement, pour être projeté dans le temps que l’on croyait perdu. Telle est la théorie du Pr. Danzinger. Informé de ce projet, qui a secrètement l’aval et le soutien logistique du gouvernement américain, Simon Morley doute, hésite… Mais la médiocrité de son existence, la curiosité, et le mystère qui entoure le suicide d’un aïeul de son amie Kate, finissent par le décider. Installé dans un appartement du «Dakota», un vieil immeuble new-yorkais demeuré intact, il va s’y comporter comme un homme de la fin du XIXe, et un soir de neige, après des jours d’efforts et d’attente, le miracle se produit…