L’été de l’infini

L’été de l’infini, recueil de nouvelles de Christopher Priest, éditions du Bélial’, Traduction Pierre-Paul DURASTANTI, Michelle CHARRIER.

l'été de l'infini

Présentation de l’éditeur :

« À environ un tiers du marais se trouvaient les restes de l’avion allemand accidenté, peint de multiples nuances de brun et de vert, pétrifié dans le temps. Il s’était immobilisé lors du rebond, après un premier impact destructeur, à l’instant où il s’élevait dans la boue gelée parmi des panaches d’écume glacée. »

Héritier littéraire, à l’image de son compatriote J. G. Ballard, de la new wave britannique qui révolutionna les littératures de genre au tournant des années 70, on doit à Christopher Priest de nombreux incontournables — Le Monde inverti, La Fontaine pétrifiante, Le Glamour, ou encore L’Adjacent. Son roman Le Prestige, publié en 1995, lauréat du World Fantasy Award, a été porté à l’écran en 2006 par Christopher Nolan.

L’Été de l’infini réunit les meilleures nouvelles de Christopher Priest publiées sur cinquante années de carrière, soit douze textes, dont quatre inédits. Un long entretien, le témoignage de l’aventure que fut l’adaptation du Prestige au cinéma, ainsi qu’une bibliographie exhaustive, complètent un ensemble indispensable à l’appréhension d’un auteur dont Xavier Mauméjean affirme, dans son introduction au présent ouvrage : « [qu’il] est un écrivain de sciencefiction et se revendique comme tel. Pourtant, avec d’autres auteurs d’égale envergure, tel Philip K. Dick, Thomas M. Disch, J. G. Ballard ou Frederik Pohl, il pousse le genre à son extrême limite, l’oblige à se dépasser en explorant la réalité, à affronter ce qui se tient hors de portée du vrai. La vérité n’est qu’une possibilité du réel, en aucun cas sa mesure… »

Advertisements

La Ménagerie de Papier

La Ménagerie de Papier - Ken Liu - L Bélial'

Tout juste paru aux éditions du Bélial, le recueil de nouvelles de Ken Liu La Ménagerie de Papier.

« Elle plaque la feuille sur la table, face vierge exposée, et la plie. Intrigué, j’arrête de pleurer pour l’observer. Ma mère retourne le papier et le plie de nouveau, avant de le border, de le plisser, de le rouler et de le tordre jusqu’à ce qu’il disparaisse entre ses mains en coupe. Puis elle porte ce petit paquet à sa bouche et y souffle comme dans un ballon.

“Kan, dit-elle. Laohu.” Elle pose les mains sur la table, puis elle les écarte.

Un tigre se dresse là, gros comme deux poings réunis. Son pelage arbore le motif du papier, sucres d’orge rouges et sapins de Noël sur fond blanc.

J’effleure ce qu’a créé Maman. Sa queue bat et il se jette, joueur, sur mon doigt… »

Ken Liu est né en 1976 à Lanzhou, en Chine, avant d’émigrer aux états-Unis à l’âge de onze ans.  Titulaire d’un doctorat en droit (université de Harvard), programmeur, traducteur du chinois, il dynamite les littératures de genre américaines, science-fiction aussi bien que fantasy, depuis une dizaine d’années, collectionnant distinctions et prix littéraires, dont le Hugo, le Nebula et le World Fantasy pour la seule « Ménagerie de papier », ce qui demeure unique à ce jour. Le présent recueil, élaboré au sein d’un corpus considérable, et sans équivalant en langue anglaise, consacre l’éclosion du plus brillant des talents, protéiforme et singulier — l’avènement d’un phénomène.

Sommaire

  • Avant-propos, par Ken Liu
  • Renaissance
  • Avant et après
  • Les Algorithmes de l’amour
  • Nova Verba, Mundus Novus
  • Faits pour être ensemble
  • Emily vous répond
  • Trajectoire
  • Le Golem au GMS
  • La Peste
  • L’Erreur d’un seul bit
  • La Ménagerie de papier
  • Le Livre chez diverses espèces
  • Le Journal intime
  • L’Oracle
  • La Plaideuse
  • Le Peuple de Pélé
  • Mono no aware
  • La Forme de la pensée
  • Les Vagues
  • Bibliographie de Ken Liu, par Alain Sprauel

Hysteresis

Hysteresis - Loïc le Borge - Le Bélial' éditions.

Prochain roman de Loïc le Borgne, Hysteresis, à paraître le 13 février aux éditions du Bélial’.
Présentation de l’éditeur :

« Allô, c’est un enfant perdu qui vous parle.
Est-ce qu’il y a quelqu’un de l’autre côté ?
Non, vous êtes déjà morts.
Je suis l’enfant de vos enfants, je suis de votre sang.
Il y a une petite bougie allumée près de moi. Il faut économiser les bougies. Autour, c’est le noir de la cave, celle où je vis. »

Le temps a filé depuis la Panique, la grande, l’incommensurable débâcle qui a couru sur le monde, balayant jusqu’au dernier rêve d’une humanité autocentrée… Le temps a passé, oui, et il a fallu reconstruire comme on a pu. Essayer, en tout cas, et au prix fort : celui du savoir, bien sûr, mais aussi celui de l’espérance… Et quand Jason Marieke arrive à Rouperroux, misérable village accroché à sa survie précaire, lui, l’ancien, celui d’avant la Panique, homme en quête doté de connaissances mystérieuses et aux questions qui dérangent, alors semble sonner l’avènement d’une ère nouvelle, celle des réponses et du cortège d’horreurs qui les accompagne…

Romancier bien connu dans le champ des littératures dédiées aux plus jeunes, Loïc Le Borgne signe avec Hysteresis son premier roman « adulte », récit post civilisation très personnel, puissant, lyrique, porté par une langue ciselée et une sensibilité tranchante.

Sept secondes pour devenir un aigle

Sept secondes pour devenir un aigle - Thomas Day - Editions du Bélial'

Alors que le recueil de nouvelles de Thomas Day, Sept Secondes pour devenir un aigle, paraît en ce jour aux éditions du Bélial’, voici réunies ici la totalité des illustrations réalisées pour ce livre. A mi-chemin entre graphisme et illustration, figuratif et abstrait, l’expérience fut des plus enrichissantes. Et comme le dit Thomas, “On remet ça quand tu veux”.

Tjukurpa
Shikata ga nai
Mariposa
Lumière Noire
Ethologie du tigre
Sept secondes pour devenir un aigle

Présentation de l’éditeur :
Lumière Noire a dit : « J’ai mes croisés, mes anges, et maintenant ma papesse… »

Une île du Pacifique à la fois tombeau de Magellan et unique territoire d’un arbre à papillons endémique…
Un homme au visage arraché par un tigre mais qui continue de protéger « la plus belle créature sur Terre », coûte que coûte…
Un Sioux oglala sur le chemin du terrorisme écologique…
Un trio de jeunes Japonais qui gagne sa vie en pillant la zone d’exclusion totale de Fukushima…
Des Aborigènes désœuvrés cherchant dans la réalité virtuelle un songe aussi puissant que le Temps du Rêve de leur mythologie…
Une Terre future, post-Singularité, inlassablement survolée par les drones de Dieu…

Après diverses hésitations, entre Laos, Thaïlande et Cambodge, Thomas Day a finalement posé son sac en banlieue parisienne, où il regarde pousser ses fils en menant de front sa carrière de romancier et ses activités d’éditeur. On lui doit quantité de nouvelles et une douzaine de romans, dont La Voie du sabre, L’Instinct de l’équarrisseur et Le Trône d’ébène. Le dernier d’entre eux, Du sel sous les paupières, est lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire 2013.

Science-fiction, fantastique et uchronie… Thomas Day explore ici le rapport de l’homme à la nature à travers six plongées dans les marges du monde, de l’Asie à l’Amérique en passant par l’Australie. Sept secondes pour devenir un aigle est le troisième de ses recueils à paraître aux éditions du Bélial’.

Sommaire
– Avant propos, par Olivier Girard
– Mariposa (inédit)
– Sept secondes pour devenir un aigle
– Ethologie du tigre
– Shikata ga nai (inédit)
– Tjukurpa (inédit)
– “Lumière Noire” (version longue)
– Et la science-fiction entra elle aussi dans l’anthropocène, par Yannick Rumpala
– Bibliographie, par Alain Sprauel