Europole

Europole
Les habitués de cette page – il doit bien y en avoir deux ou trois – auront remarqué la publication ces derniers jours d’illustrations tirées d’un bien étrange projet intitulé Europole. Finissons-en avec ce suspens insoutenable mené de main de maitre, et levons le voile sur ce livre qui devrait désormais avoir atteint les étagères des librairies.
Qu’est-ce qu’Europole ?
Fruit d’un travail collectif initié il y a plus de dix ans, ce livre qui n’est ni un roman, ni une bande-dessinée, mais bien le véritable guide d’une époque et d’un lieu qui n’ont jamais existé, se propose de dresser le portrait d’une réalité alternative à la nôtre, sorte de miroir déformant, où se mêlent littérature et illustrations, publicités, photographies et tracts de propagande. A la plume, nous retrouvons les textes de Raphael Bardas, Sébastien Célerin, Arnaud Cuidet, Damien Desnous, Raphael Granier de Cassagnac, Vincent Kaufmann, Maël le Mée, Jean-Baptiste Lullien, Tristan Lhomme, Jérôme Noirez, Willem Peerbolte et Frédéric Weill ; pour les illustrations, publicités, retouches photographiques etc, moi-même ; et pour la mise en page, Isabelle Jovanovic.

Europole - Berscanpol

Mais au juste, que raconte Europole ? Le plus simple est de reprendre les propos de l’éditeur Mnémos :

Imaginez les années 50 où des milliers d’agences gouvernementales parano ont pris le pouvoir et disent protéger le monde d’une hypothétique invasion extraterrestre. Entre Brazil, 1984, le Festin Nu, les polars en noir & blanc, les romans déjantés de Philip K. Dick et les inventions loufoques des années atomiques, Europole propose aux lecteurs un voyage décalé dans l’une des plus grandes conurbations du monde : la titanopole européenne.

La titanopole européenne : une immense ville de béton, de verre, d’usines et de technopoles puants, d’autoroutes géantes, de voitures métallisées volantes mais aussi de taudis, de vieilles demeures abandonnées et hantées. Europole couvre une bonne partie du Vieux Continent où les stations de métro sont Paris, Berlin ou Rome, où le photofluide transmet les images des morts à leurs proches et où des résistants, conduit par Jean Moulin, essayent de recouvrer un peu de liberté même si cela passe par des actions terroristes.

Europole c’est :
– Un guide de survie pour un apprenti résistant dans la jungle urbaine
– Un beau livre tout en couleur, illustré avec des notes, des portraits, des croquis, des publicités, des slogans…
– Des carnets, des témoignages, des pièces à conviction
– Des photos, des tracts, des plans et schémas
– Des conseils et des histoires prodigués par un résistant à ses lecteurs
– Une exploration de toutes les facettes de cet univers des «Twisted 50’»
Quatre parties : les Agences, les Marges, la Technologie et le Paranormal.

Europole

Voilà.
Vous savez tout. Ou presque.
Il ne vous reste désormais plus qu’à plonger entre les pages de ces terribles et poisseuses Twisted 50’s…

Europole  Guide de résistance dans la titanopole rétrofuturiste  Sortie le 04 octobre 2013.  Textes de Raphael Bardas, Sébastien Célerin, Arnaud Cuidet, Damien Desnous, Raphaël Raphael Granier de Cassagnac, Vincent Kaufmann, Maël le Mée, Jean-Baptiste Lullien, Tristan Lhomme, Jérôme Noirez, Willem Peerbolte, Frédéric Weil.  Illustrations de Aurélien Police