Lame de Corsaire

[FR] Le 24 mars prochain paraîtra le nouveau roman de Nicolas Cluzeau, Lame de Corsaire, chez Gulf Stream éditions dans la collection Courants Noirs. C’est l’occasion pour moi de vous proposer la couverture que j’ai réalisée pour ce livre il y a déjà quelques mois.

[ENG] On march the 24th, french author Nicolas Cluzeau‘s next novel Lame de Corsaire published by Gulf Stream editions will be available in stores. Thus, here is the cover art I made for this book a few months ago.


4eme de couverture :

Le Pirée, mars 1774 ; La frégate française Scylla embarque une cargaison précieuse : de l’or, des armes, deux mystérieuses passagères pour l’Amérique, ainsi qu’un cadeau des Turcs pour son capitaine, Eric van Stabel, la vieille lame d’un corsaire algérien. Le voyage commence sous de funestes auspices : deux navires de guerre anglais prennent en chasse le Scylla, et l’un des matelots du vaisseau français meurt dans d’étranges circonstances. Et comme si ces malheurs ne suffisaient pas, d’effrayantes rumeurs courent parmi l’équipage : à chaque escale du Scylla dans les ports de Méditerranée, une femme serait assassinée, et le diable aurait élu domicile à bord. Au coeur de cette tourmente, van Stabel charge les enseignes Christian de Saint-Preux et Georges Verlanger, deux jeunes officiers intrépides, de mener l’enquête. Ceux-ci auront fort à faire pour dénouer l’écheveau et survivre aux combats navals imposés par l’Anglais. Une vérité se dégage peu à peu : les secrets des marins sont aussi mortels que les boulets de canon…

4 thoughts on “Lame de Corsaire

  1. Mille sabords !! Superbe illustr !
    par contre, pas fan de la typo titre et nom de l’auteur… y’a un juste milieu entre un coté décalé et du limite voir carrément hors sujet.
    Dans ce cas, pourquoi ne pas utiliser une typo à motifs celtiques pour un roman de Hard Science ?
    Dans tous les cas, le titre est nom de l’auteur aurait du être placés 1 bon cm plus haut.

    • Merci Michel !
      Pour la maquette, elle est totalement fixe. C’est la même typo et le même placement qui sont utilisés pour l’ensemble de la collection Courants Noirs.
      A la base, il s’agit d’une collection de “polars historiques”, même si dans les faits c’est un peu plus large que ça. Du coup, je pense que la typo voulait, au départ, refléter cet aspect. Comme tu le soulignes, il aurait très certainement fallu miser sur quelque chose de plus sobre vu la disparité des thèmes abordés.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s