Courants Noirs

Je viens de recevoir mes exemplaires des deux dernières publications en date de la collection Courants Noirs aux éditions Gulfstream. Il s’agit du roman Rouges Ténèbres de Nicolas Cluzeau et du Zoo Criminel, recueil de nouvelles écrites par Thierry Lefèvre, Béatrice Nicodème, Jérôme Noirez, Patrick Weber et Nicolas Cluzeau.
Je ne résiste pas à la tentation de vous montrer en un cliché à quoi ils ressemblent (les livres, pas les auteurs !).

Les 4emes de couv’ :

Rouges Ténèbres :

ISTANBUL, 1555. Par une pluvieuse nuit d’hiver, l’un des plus célèbres calligraphes de la capitale ottomane est sauvagement assassiné. À la demande du palais impérial, Sertaç, officier vétéran du corps des sipahis, est chargé de l’enquête. Aidé d’Aliyé, sa petite-fille, aux dons aussi précieux qu’embarrassants, il remonte la piste d’un témoin en fuite. Tous les indices convergent pour désigner la pègre stambouliote sur laquelle règne le sanguinaire Férouz. Mais de mystérieux documents attisent la convoitise de trop nombreux curieux, la piste du fuyard est encombrée de pièges, le ciel lourd de menaces de mort. Secondés par Sinan, un jeune officier zélé et ambitieux de l’école des Pages, Sertaç et Aliyé vont se perdre dans les jardins impériaux et hanter les bas-fonds d’Istanbul. Il leur faudra affronter les rouges ténèbres d’une terrible conspiration. Une conspiration qui pourrait bien ébranler les bases mêmes de l’Empire ottoman…

Zoo Criminel :Quoi de plus inquiétant que le monde animal ? Pensez aux chimères qui peuplent notre littérature ! Confiez un étrange bestiaire à des auteurs d’une littérature jeunesse tendance noire et vous n’aurez plus jamais un sommeil paisible… Criminels sans foi ni loi, témoins ou victimes, les héros des onze nouvelles historiques de Zoo criminel sont tous, à première vue, des animaux. Abeille et renard, lapin et okapi, chien et grillons, aigle et seiche ou encore concombre de mer… Ne vous fiez pas à cette ménagerie, elle est dangereuse. De la Turquie au XIIème siècle à San Francisco en 1906, du métro parisien aux rues de Florence, d’Osaka à Anvers, voici leurs noires aventures, auprès desquelles vous regretterez vos pires cauchemars…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s